Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Serge Lacomare

Que sont-ils devenus, après la BUS.


MURCIA Jean Manuel, né le 11 mai 1942 à Casablanca, 4 rue Sée quartier Gauthier.


J’étais d’origine Espagnole, et au moment du renouvellement de ma carte de séjour en 1964, par les autorités Marocaines, un refus me fus  donné et quelques jours pour quitter le Maroc.

Par l’intermédiaire de mes beaux parents qui  travaillaient en Algérie, nos avons passé mon épouse Liliane, mon fils Hervé et notre chien Pacha, l’année 1965 à Alger, travaillant comme déclarant en douane, métier que j’exerçais à Casablanca. La seule personne connue que j’ai rencontré au port d’Alger fut Christian SORMONTE, qui me conjura de quitter Alger après n’avoir demandé ce que je faisais là.

En octobre 1965 nous débarquions à Marseille via Arles suite à une annonce du club de basket, L’ABC, Arlésien Basket Club, sur le journal l’Equipe, qui cherchait un pivot pour leur équipe première.

Après maintes péripéties pour obtenir une carte de séjour et une carte de travail, j’ai fait différents boulots ; aide maçon, représentant en voiture SIMCA et finalement  le 15 avril 1966 je rentrais dans une toute nouvelle usine de carton ondulé, dirigée par un patron rapatrié d’Alger. J’y suis resté 17 ans.

Le basket a pris ses droits, j’ai joué 4 ans à Arles, puis trois ans en Avignon à l’ESA  ( Eveil Sportif Avignonnais) et pour finir 3 ans à Tarascon  au BCT ( Basket Club Tarasconnais ). J’ai arrêté le basket à l’âge de 36 ans pour des raisons de cumul d’emplois ( déjà à l’époque ), afin de joindre les deux bouts.

Entre temps, en  1972 le 19 septembre naissait mon fils cadet Christophe, qui ma permis avec deux enfants d’opter pour la nationalité Française, exempté de service militaire. En 1983 je quitte l’usine de carton ondulé, dont j’étais responsable du bureau d’études, pour m’installer à mon compte toujours dans le carton ondulé.

Malheureusement, octobre 1990 je suis frappé par un infarctus avec des séquelles graves. Opérations à cœur ouvert en août 1991 et je tombe en invalidité, puis la retraite le 11 mai 2002.

J’habite à Saint-Gilles dans le Gard, mais je n’ai jamais oublié Casablanca, le Maroc et surtout la BUS, ainsi que toutes mes connaissances Casablancaises. Que se soit de mon quartier  Gauthier, de l’école Gabriel Roch, du collège Moderne et Technique et des sportifs du Maroc que j’ai côtoyé.

 Je continu a maintenir un lien avec le passé grâce à Salam Sport, association des anciens sportifs du Maroc, avec ce site de Serge LACOMARE  qui est splendide et très émouvant, et d’autres sites dans la toile internet se rapportant aux années passé au Maroc. Plus les relations continues avec des retrouvailles faites au fil du temps.

Voilà ou j’en suis depuis la belle épopée de la BUS.


Retrouvailles....
Ile d'Oléron , mai 2009
LACOMARE Christian, Nadine LACOMARE, Serge LACOMARE,
Jean MURCIA
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L

salut manu c'est alain lacomare nous habitons à 15 kms et il faut que se soit par le site de la bus de casa que j'ai de tes nouvelles je te salut ainsi qu'a mes cousins bien à vous à bientot alainx


Répondre