Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par OliveNoire

Né le 27 mars 1933 à Casablanca, Roger débute le basket à la B.U.S en minimes pour la saison 1947-1948. Il habitait 7 rue d’Aumale à Casablanca. Ses coéquipiers étaient alors Henri GRANGE, LOPEZ Michel, LOPEZ Henri, BLASCO Isidore, etc…

1947-1948-licencies-basket--7-a-copie-1.jpg

Ligne 1 du cahier des licenciés

Sa dernière licence remonte à la saison 1963 – 1964 sous les couleurs du Cercle Municipal Casablancais ( la BUS avait été dissoute). Il avait comme co-équipiers les jeunes de la BUS qui avait assisté au titre de Champion du Maroc en 1956 : Manu MURCIA, Serge Et Christian LACOMARE, Adrien ZAMMIT, etc…

63MAbask01-2.JPG

 

Murcia-Bonnaud.jpg   Tanger-basket-01.jpg

Roger et Jean MURCIA à Tanger        François LACOMARE et Roger à Tanger

                                                        (  collation d'avant match ...)

 

1964-Basket-CMC-reception-Sous-Prefecture-1.jpg

Réception à la Préfecture de Casablanca

Camille PAGANO, Charles VILLELA, Jean MURCIA, Roger BONNAUD,

François LACOMARE

 

Avec Jean MURCIA et Adrien ZAMMIT, j’ai longtemps recherché Roger BONNAUD ; à ROSAS en 2010, nous avions appris qu’il avait été arbitre. Internet nous a permis d’avoir ses coordonnées et avec beaucoup de joie et d’émotions j’ai pu avoir Roger au téléphone, je ne l’avais pas revu depuis 1964 date de mon départ à BORDEAUX.

J’ai demandé à Roger de bien vouloir écrire un article sur son parcours sportif ; il l’a fait très gentiment et les lignes qui suivent relatent la passion d’une vie qui fut celle du sport et du basket en particulier.

" Je suis né à Casablanca le 23 mars 1933. Mes parents se sont installés au maroc en 1932. Mon père, Marcel, travaillait à la Société Générale (chef des bureaux).

En 1937, il adhéra à la BUS Basket et Athlétisme avec Jean FEO.

1938-1939-Licencies-athletisme--3-.jpg

16 ème ligne du cahier des licenciés

 

En athlétisme le 100 m était sa spécialité et il m’emmenait au stade la LA CASABLANCAISE où il me confiait à WILLELMAN ( lancers) ou DAMITIO (saut en hauteur).

En basket l’entraînement était le dimanche matin ; c’est lors ce des entraînements que j’ai connu Henri GRANGE, Roger ARTHAUD, joueurs qui m’impressionnaient beaucoup. A la fin de chaque entraînement j’étais obligé de prendre la douche comme tout le monde, ce qui au début ne me plaisait pas beaucoup !!! Je devais avoir 14 ans.

Plus tard, j’ai effectué la Préparation Militaire Supérieure à AFFEHFAK près d’IFRANE. Sorti major, j’avais devancé de quelques points … Just FONTAINE.

Après un stage de 6 mois à CAEN dans une école d’Officier de réserve, je réintégrais le Maroc et reprenais le basket sous la houlette de François LACOMARE avec comme co-équipiers : ARTHAUD, AIELLO, GRANGE, BARBETT, SORMONTE H et C, LOPEZ, ROMERO, LADJAJ.

Sélectionné en équipe de France, Henri GRANGE nous quittait. François LACOMARE et Marcel BONNAUD alors Président de la BUS mirent tout en œuvre pour qu’Henri puisse rejoindre PARIS dans de bonnes conditions.

Ce fut un coup dur pour la BUS, perdre un tel joueur.

En 1956, nous sommes champion du Maroc en battant en finale l’USM ou évoluaient les frères SAVERY, LAVILLE, RACZ, ADIAMANTIADIS, etc….

Mon père n’en croyait pas ses yeux….

BUS-1955-1956-champions-copie-2.jpg

 

Nous partimes  aux Championnats d’Afrique du Nord avec l’équipe féminine du RAC. C’est lors de ce déplacement que j’ai connu celle qui devint mon épouse, Anne-Marie GRESSET. Ses coéquipières étaient Léone LUQUET, Jeannine ALMANZA, Jeanne Marie VAISSE, Colette CARULLA, Mireille PETIT, etc…

Nous sommes revenus déçus des résultats obtenus car nous pensions faire beaucoup mieux.

AFN-0-37_PhotoRedukto-copie-1.jpg

 

La BUS perdant beaucoup de licenciés et surtout son terrain, mon père prit la décision de dissoudre la BUS et de se rapprocher du CERCLE MUNICIPAL CASABLANCAIS. Notre équipe se composait alors d’anciens comme Michel LOPEZ, Henri LOPEZ, auxquels se joignirent des jeunes formés à la BUS : MURCIA, ZAMMIT, Serge et Christian LACOMARE , etc…

A notre grand regret, nous décidâmes avec mon épouse de rentrer en France en 1965. Je fus affecté dans le département du Calvados comme directeur d’école primaire à ST MARTIN de MAILLOC (12 kms de LISIEUX), aucun poste d’E.P.S n'étant libre à cette époque.

3 ans plus tard, j’obtins un poste d’EPS au collège De MEZIDON (15 kms de Caen).

Deux anecdotes :

- les habitants de ce village avait pris peur parce qu’on leur avait dit que c’était un « pied-noir » qu’ils allaient avoir comme instituteur ! Impensable mais tout heureux de voir arriver un grand « blanc » aux yeux bleus, un vrai normand

- pendant ces 3 années j’ai réussi à sortir des élèves 1er au challenge sportif du canton alors que j’avais à ma disposition la moitié d’une cour bitumée et comme piste les routes goudronnées qui entouraient l’école…

Je fus durant cette période joueur et entraîneur des 2 équipes séniors masculines et féminines au Cercle Athlétique Lexoisien ; je vis mon équipe féminie monter de 2 divisions pour accéder à la nationale 4.

J’ai suivi parallèlement des stages pour devenir entraîneur 3ème degré, sous la houlette de Gérard BOSC directeur technique National.

Mon diplôme d’arbitre obtenu au Maroc fut validé par la Fédération Française de Basket et je devins arbitre fédéral.

Avec ces 2 diplômes, j’ai arbitré des matches de Nationale 1 et 2 et entraîné des équipes de Nationale comme CABOURG (masculins), MONDEVILLE (féminines), LISIEUX (féminines).

MEZIDON fut mon dernier point de chute sur le plan professionnel. Je jouais au niveau régional et le collège fut classé par l’Equipe en 1974 meilleur collège sportif sur le plan national.

Durant les vacances scolaires j’ai encadré des stages (sélections régionales) au CREPS d’HOULGATE sous la direction de Gérard BOSC

Arbitre de Nationale jusqu’en 1982.

Jusqu’en 1989, nommé Président de la Commission des Arbitres et superviseur des arbitres qui officiaient dans la région Ouest.

J’ai arrêté toutes ces activités en 1989, année où je fus élu maire de MEZIDON, lourde charge pour quelqu’un qui n’avait jamais aupravant occupé un poste de conseiller municipal.

1989-Roger-Bonnaud-maire-de-Mezidon.jpg

 

Mon épouse se demande encore comment j’ai pu mener de front tant d’activités. Très compréhensive, elle a toujours accepté que je me partage entre le « SPORT » et la maison.

Je n’ai pas vu mes 4 enfants grandir, mais malgré mes absences répétées, ils s’en sont bien tirés :

Laurence née en 1962 est Ingénieur des Travaux Publics et pratique l’équitation

Marc, né en 1965 est professeur d’EPS et a pratiqué le basket à ST LO en nationale 2

Catherine, née en 1970 est Educatrice Sportive Spécialisée et Maître Nageur

Frédérique, née en 1974 est Educatrice Sportive Spécialisée et a pratiqué le basket à CAEN en Nationale 

Roger--AnneMarie-Bonnaud-et-ses-4-enfants.jpg

 

Roger et Anne-Marie habitent maintenant THEIX dans le Morbihan.

Roger continue à œuvrer pour sa passion qu’est le BASKET en aidant le club local : entraînements, stages pour les jeunes.

Une opération à la hanche l’a obligé à arrêter toutes ces activités.

Ne voulant pas rester inactif, Roger s’est mis à la disposition de l’Education Nationale pour venir en aide aux enfants en difficulté.

Pour cet investissement, Roger a été honoré (entre autres) par :

La médaille d’or de L’ UNSS 1989

La médaille d’or de la Jeunesse et Sports en 2002

La médaille d’or de la FFBB en 1981

Officier des Palmes Académiques en 1982

 

Serge LACOMARE :

Junior, j’ai joué en séniors avec Roger ; joueur calme mais combien efficace avec son tir par-dessus le front. Il jouait arrière entre autre.

Merci à Roger pour son article et les photos et un COUP de CHAPEAU à Anne-Marie qui à accepté que Roger vive sa passion et donne tant aux autres.

J’espère de tout cœur qu’ils seront à ROSAS en Mai 2011

 

Saintes le 2 février 2011

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

François BIDOUX 12/05/2011 09:45


bonjour,

c'est en cherchant des informations sur la vie "basket" ames car nous avons demandé à notre ligue de le récompenser par une médaille bien méritée. Il s'occupe de notre club et des jeunes depuis
1975!
je vois James samedi, voulez-vous que je lui donne un N° de téléphone ou il pourrait vous joindre?
françois.


OliveNoire 12/05/2011 14:22



Parlez lui de Serge, le fils de François.


 



François BIDOUX 11/05/2011 09:33


j'ai bien connu Roger Bonnaud à Mézidon. en 1974, j'avais 14 ans et nous avions gangé un titre de champions de Normandie de Cross-country sous sa houlette. j'étais aussi basketteur dan sle club de
Mézido dont il s'occupait également.
en 1997, marié et père de 2 enfants, je viens habiter à Maisosn-laffitte ou mon chemin corise celui de... james Barbett équipier de Roger en équipe du Maroc! le monde est si petit. mes 2 garçons
aujourd'hui agés de 20 et 16 jouent au basket...le cadet esten 1ère division région.
James à 80 ans, il est toujours le Président de notre club.
M. Bonnaud, si vous lisez ces lignes, vous vous souvenez certainement de moi, mon père m'a souvent parlé de vous au temps de vos activités de maire! bien à vous.


OliveNoire 12/05/2011 08:02



Bonjour François,


Le monde est petit.... Roger Bonnaud, James Barbett, des basketteurs qui ont marqué mon enfance à Casablanca. J'essaie de joindre James à son domicile et je n'ai jamais de réponse. Pourriez-vous
lui parler du blog ? Peut-être a t-il encore des photos, des articles de presse qui relatent l'histoire de notre club.


Comment avez-vous connu le blog ? Je transmettrais votre message à Roger Bonnaud.